Locoid est un anti-inflammatoire stéroïdien, également dénommé corticostéroïde ou simplement corticoïde. Il est formulé pour être appliqué sur la peau. Il s’agit d’un remède pharmaceutique efficace contre les manifestations allergiques et les inflammations cutanées. Son nouveau fabriquant, notamment LEO Pharma, bénéficie d’une autorisation de mise sur le marché, révisée le 07 octobre 2016, pour la lotion, l’émulsion fluide, la pommade, la crème épaisse et la crème Locoid. Dans les lignes qui suivent, nous nous intéressons à la crème et à la pommade Locoid.

Achetez maintenant votre crème Locoid au meilleur prix

Tout savoir sur la crème Locoid

Traitement corticoïde LocoidLa crème Locoid est, avant tout, un anti-inflammatoire à usage topique qui doit son efficacité à un principe actif : l’hydrocortisone, une substance qui agit dans l’organisme en activant des composés naturellement présents dans la peau. Ce remède pharmaceutique figure sur la liste I des médicaments à prescription obligatoire. Ce qui signifie qu’il est délivré uniquement sur présentation d’une ordonnance médicale valide et non renouvelable, sauf mention contraire du prescripteur. Pour déterminer le véritable prix de revient de ce médicament, il faut donc ajouter le coût de la consultation médicale (nécessaire pour se voir délivrer une ordonnance) au prix qu’il faut débourser dans les pharmacies pour l’acquérir.

Composition

La crème Locoid à 0,1% contient 30 mg d’hydrocortisone butyrate micronisée dans chaque tube de 30 g. Le médicament contient aussi des excipients à effet notoire ; il s’agit des  parahydroxybenzoates et de l’alcool cétostéarylique. La formulation de la crème nécessite également d’autres excipients parmi lesquels figurent de la paraffine liquide légère, de l’éther cétostéarylique de macrogol 25, de l’alcool cétostéarylique, de la vaseline, du citrate de sodium anhydre et de l’acide citrique anhydre.

Indications

Le médicament est utilisé pour venir à bout des enflures, démangeaisons, rougeurs et de l’inconfort associés aux piqûres d’insectes ou à diverses maladies de la peau telles que l’eczéma, le psoriasis, le lichen, les hémorroïdes et le prurigo. La crème Locoid à 0,1 % est plus appropriée aux soins des maladies érosives aigues suintantes de la peau alors que la crème épaisse pour application locale à 0,1% se montre très efficace contre les dermatoses chroniques sèches squameuses.

Contre-indications

L’administration de ce médicament n’est pas conseillée chez les enfants de moins de 10 ans. Ce médicament ne devrait pas servir de crème hydratante. Il ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité à l’hydrocortisone butyrate et/ou à l’un de ses excipients. La crème Locoid ne doit pas être employée par des personnes atteintes de dermatite péri-orale, de rosacée ou d’acné vulgaire. L’utilisation de la crème locoid est fortement déconseillée en cas d’ulcères, de plaies et d’atrophies sévères de la peau. L’usage du remède n’est pas approprié sur les infections fongiques (teigne, muguet, pied d’athlète), les infections bactériennes comme l’impétigo, les infections virales (zona, varicelle, herpès simplex, herpès labial), réactions cutanées post-vaccinales, ni en cas d’herpès, de varicelle ou autres infections virales.

Posologie

Ne pas appliquer sur les yeuxLa crème Locoid doit être utilisée sur les parties de peau atteintes en couche mince à raison d’une à deux applications par jour. Un léger massage facilite l’absorption complète du médicament. Il faut éviter l’utilisation prolongée (plus d’une semaine), toute application sur le visage (sauf sur avis médical), et sur les zones de peau infectées ou éraflées.

Il faut veiller à ce que le produit ne touche les parties génitales, la bouche, le nez ou les yeux. Tout contact accidentel nécessite de rincer abondamment à l’eau. Après chaque application, il faut soigneusement se laver les mains sauf si elles font parties des zones traitées.

Du fait du risque d’augmentation de l’absorption de l’hydrocortisone et d’augmentation des effets secondaires, les bandages et autres pansements hermétiques ne sont pas recommandés sur la zone traitée, sauf avis médical contraire. A noter que les couches et les pantalons imperméables peuvent occasionnés les mêmes effets que les pansements hermétiques.

Précautions d’emploi et avertissement

  • Il faut prendre l’avis d’un médecin si, malgré le traitement, l’inflammation cutanée s’infecte au lieu de guérir ;
  • Il faut également prévenir le médecin si on constate une rapide récidive consécutive au traitement par la crème Locoid ;
  • A noter que l’administration de corticoïdes ne facilite pas la guérison des plaies ;
  • Il est déconseillé d’appliquer excessivement le médicament sur une peau abimée ou trop fine ;
  • L’usage prolongé du médicament est déconseillé car cela peut produire un effet systémique chez certaines personnes (glaucome, cataracte, diminution de la densité osseuse, insuffisance surrénalienne, retard de croissance chez l’adolescent et l’enfant, …) ;
  • Il est impératif d’éviter le contact avec les yeux lorsqu’on utilise la crème Locoid. Si d’aventure, le médicament touche l’oeil, il faut rapidement le rincer abondamment à l’eau pour éviter une irritation sévère, une augmentation de la pression oculaire et diminuer le risque de cataracte ;
  • Si l’utilisation de la crème Locoid occasionne une réaction allergique ou une irritation, il faut nécessairement consulter un médecin qui décidera de la conduite à tenir (arrêt du traitement, …).

Grossesse et allaitement

Crème Locoid et grossesseSauf avis médical contraire, les femmes qui allaitent et celles en grossesse devraient s’abstenir d’appliquer de la crème Locoid car il est prouvé que l’hydrocortisone passe dans le lait maternel. Aussi, des études chez l’animal ont permis de découvrir que les corticoïdes appliqués sur l’enveloppe cutané des animaux gravides peuvent occasionner des troubles du développement du fœtus, incluant le ralentissement de la croissance et la fente palatine. Certes, aucune étude n’a permis de mettre en évidence ces troubles chez les humains, mais le risque que ces effets se produisent chez les femmes enceintes existe.

Si le médecin indique que la patiente peut utiliser de la crème hydrocortisone pendant la grossesse ou l’allaitement, elle ne devrait pas l’utiliser sur de grandes surfaces de peau, sous des pansements hermétiques ou pendant des périodes prolongées. Cela permettra de minimiser toute absorption du stéroïde. Si la crème doit être appliquée sur les seins, l’application ne devrait pas avoir lieu avant de donner le sein au bébé.

Effets indésirables

L’utilisation de la crème Locoid peut provoquer quelques effets indésirables plus ou moins gênants. Des cas de dépigmentation de la peau, d’urticaire, d’hypertrichose et d’eczéma de contact ont été signalés, tout comme des éruptions pustuleuses ou acnéiformes, des retards de cicatrisation de plaies, des vergetures, des escarres et des ulcères de jambe. La dilatation des petits vaisseaux sanguins et le purpura ecchymotique font également partie des effets indésirables de la crème Locoid.

Conservation et élimination

Il faut conserver la crème Locoid à une température maximale de 25°C tout en veillant à la tenir hors de la vue et de la portée des enfants. Il n’est pas conseillé de la mettre au refrigérateur ni au congélateur.

A la fin du traitement, il ne faut pas jeter ce médicament avec les ordures ménagères ni au tout-à-l’égoût. Il convient plutôt de ramener le tube et la boîte vide au pharmacien qui saura procéder à leur élimination. L’observation de ces mesures permet de protéger l’environnement.

Achetez votre crème Locoid, consultation et ordonnance en ligne

Tout savoir sur la pommade Locoid à 0,1%

La pommade Locoid est un corticoïde (à base d’hydrocortisone) à activité forte employé pour combattre efficacement une panoplie de manifestations cutanées. Le remède pharmaceutique est listée en classe II, celle des médicaments à prescription médicale obligatoire. Ce qui signifie que sa délivrance par le pharmacien se fait sur présentation d’une ordonnance valide.

Composition

La pommade Locoid à 0,1% contient 30 mg d’hydrocortisone butyrate micronisée dans chaque tube de 30 g. Outre ce principe actif, le médicament contient aussi un mélange d’huile de paraffine et de polyéthylène.

Indications thérapeutiques de la pommade Locoid

Quelle crème contre l'eczéma choisir ?La pommade Locoid est considérée comme meilleur traitement de la dermatite atopique, de l’eczéma de contact et de lichénification. Elle constitue un traitement habituel des cas de lichen, psoriasis (à plaques non étendues), dyshidrose, prurigo non parasitaire, dermite de stase, granulome annulaire, démangeaisons dues aux mycosis fongoïde, dermite séborrhéïque et lupus érythémateux discoïde. La pommade Locoid est parfois employée pour traiter le prurigo parasitaire et soulager ou prévenir les troubles cutanés consécutifs aux piqûres d’insectes. De l’avis des spécialistes, cette forme du médicament est plus adaptée aux soins des maladies chroniques sèches lichénifiées de la peau.

Posologie

La posologie consiste en deux (2) applications chaque jour, soit une matin, et une autre le soir. Le fabriquant préconise une utilisation rationnelle du médicament. Il conseille d’appliquer la pommade Locoid en touches espacées, avant de procéder à son étalement avec les mains protégées au moyen d’un gant en plastique. Il faut étaler doucement jusqu’à ce que le produit soit complèrement absorbé.

Le surdosage (notamment par l’acroissement du nombre d’applications quotidiennes) n’améliore pas les effets thérapeutiques de la pommade mais peut aggraver les effets indésirables. Aussi, la surveillance du nombre de tubes utilisés est nécessaire pour un meilleur traitement des surfaces étendues. Par ailleurs, l’arrêt progressif du médicament est conseillé pour réussir le traitement de certaines affaections comme (qui peut se faire par diminution de la fréquence des applications ou par l’usage d’un corticostéroïde moins dosé ou moins fort est recommandé dans

Contre-indications

L’utilisation de la pommade Locoid est déconseillée chez les personnes hypersensibles à l’hydrocortisone butyrate ou à l’un de ses excipients. Ce produit ne convient pas aux personnes atteintes d’acné vulgaire, de rosacée, d’herpès, de varicelle ou d’une autre infection virale. Il n’est pas conseillé d’appliquer le produit sur les manifestations cutanées post-vaccinales.

Mode d’action

L’hydrocortisone, le principe actif de la pommade Locoid, appartient aux dermocorticoïdes à activité forte (de la classe II selon les tests de vasoconstriction). Il agit sur divers processus inflammatoires et l’effet prurigineux associé (inhibiteur de la multiplication cellulaire, vasoconstricteur).

Précautions d’emploi

La pommade Locoid est un corticoïde fort qu’il vaut mieux éviter chez les nourrissons afin de prévenir d’éventuels phénomènes d’occlusion spontanés sous les couches et au niveau des plis. Il faut arrêter l’utilisation de ce produit en cas d’intolérance locale, et en rechercher la cause. En raison du risque accru de glaucome, il faut éviter d’appliquer cette pommade sur la paupière.

Comme tous les remèdes pharmaceutiques, ce médicament ne doit pas utiliser après sa date de péremption clairement inscrite sur la boîte et le tube.

Mise en garde spéciales

Il est fortement déconseillé d’utiliser ce médicament de façon prolongée car cela expose à une sensibilité aux corticoïde et à une dermite. Il faut donc limiter le temps d’utilisation.

Aussi, l’administration du médicament sur de grandes surfaces de peau est fortement déconseillée surtout chez l’enfant en bas âge car cela peut occasionner des effets systémiques (ralentissement de la croissance et syndrome cushingoïde) du fait du passage du corticoïde dans la circulation.

Grossesse et allaitement

Soin de la peauL’administration de ce corticoïde sur avis médical est possible au cours de la grossesse. Les données receuillies sur un nombre significatif de grossesses exposées aux corticoïdes par voie systémique ne font pas état de malformation liée à cette exposition. Toutefois, un effet tératogène a été revélé au cours des tests effectués chez l’animal.

Une chose est certaine : une fois administrés par voie systémique, les corticostéroïdes passent dans le lait maternel. Mais, la pommade Locoid étant utilisé par voie topique, elle peut être utilisée au cours de l’allaitement. Il faut toutefois éviter de l’appliquer sur les seins.

Effets indésirables

L’administration de la pommade Locoid peut occasionner un certain nombre d’effets indésirables. Plusieurs utilisateurs ont signalé des cas d’eczéma de contact, de dépigmentation de la peau, d’hypertrichose et d’éruptions pustuleuses ou acnéiformes. L’utilisation de cette pommade peut aussi engendrer des ulcères de jambe, des escarres et un retard de cicatrisation des plaies.

L’utilisation prolongée ou excessive de la pommade peut causer ou aggraver une rosacée au niveau du visage, des vergetures à la racine des membres, la fragilité ou l’atrophie de la peau. Le purpura ecchymotique et les télangiectasies (dilatation des petits vaisseaux sanguins) font aussi partie des effets indésirables de la pommade Locoid.

 Où et comment acheter la crème Locoid et la pommade Locoid ?

La crème Locoid et la pommade Locoid sont disponibles en pharmacies d’officines  et en ligne. Leur délivrance se fait uniquement sur présentation d’une ordonnance médicale valide. Il va sans dire que l’achat de ces médicaments n’est, en principe, pas envisageable sans ordonnance.

Acheter la pommade ou la crème Locoid en pharmacie traditionnelle avec une ordonnance

Avant de se rendre en pharmacie d’offine en vue d’acheter de la pommade et/ou de la crème Locoid, il faut d’abord consulter un médecin qui, après un examen minutieux, prescrira le remède approprié sur une ordonnance. C’est sur présentation de cette ordonnance que le pharmacien va servir le médicament. Le prix de revient du remède est la somme du prix d’achat en pharmacie d’officine et du prix de la consultation médicale.

Acheter la crème ou la pommade Locoid sans ordonnance préalable grâce à une pharmacie en ligne

Il est possible d’obtenir sa crème ou sa pommade Locoid en s’adressant directement à une pharmacie en ligne agréée. Attention, il faut strictement éviter les sites de vente parallèle qui, en général, écoulent des produits contrefaits et dangereux pour la santé. Il convient de vérifier que la plateforme marchand sur laquelle on décide d’effectuer son achat de pommade ou crème Locoid est bien celui d’une pharmacie agréée.

Une fois sur le site d’une pharmacie agréée comme celui de treated.com, il faut rechercher et identifier le ou les médicaments à acheter. Lorsque le client passe commande, il est soumis à un questionnaire auquel il doit répondre rigoureusement. C’est sur la base des réponses fournies qu’un médecin, travaillant avec la pharmacie en ligne, décide ou non d’établir une ordonnance ou de fournir une autorisation d’achat. Lorsque ce précieux sésame est délivré, il est automatiquement transmis à la pharmacie en ligne qui valide alors la commande. Le client est ensuite invité à régler le montant de cette commande. Après quoi, son colis est préparé, expédié et livré chez lui sous 24 à 48 h.

A noter que le médecin peut refuser de délivrer une autorisation d’achat. Or, la crème ou la pommade Locoid ne peuvent pas être achetées sans ordonnance, la commande sera alors invalidée par la pharmacie en ligne. Le médecin peut éventuellement conseillé un autre type de remède, jugé plus approprié pour la situation décrite.

Commandez tout de suite votre crème Locoid, livraison gratuite en 24h