Quand on en vient à parler de crème anti-rides et de combat contre les signes de l’âge, on entend de tout. De tout et surtout n’importe quoi. Beaucoup de marques peu scrupuleuses vendent monts et merveilles quitte à s’arranger avec la vérité ou à (vraiment) embellir les résultats de leurs tests cliniques. On a souvent ces nouvelles molécules « miraculeuses » qui font leur apparition et qui vous rendront la peau de vos vingt ans. Même si on se doute que ce n’est pas vrai, on se laisse pourtant tenté par le rêve vendu. Alors, ces fameuses crèmes anti-rides miracle, faut-il y croire ou est-ce que ce sont des arnaques ?

Faire attention aux crèmes anti-rides miracle vendues dans le commerce

Crème anti-rides miracles ... ou non ?Qui dit crème, dit ingrédient. Et, on ne peut pas nier que dans les crèmes anti-rides, il y en a beaucoup, notamment au niveau des principes actifs. En médecine, il est enseigné aux étudiants qu’au-delà de trois principes actifs différents, il est difficile de pouvoir prévoir les interactions entre chacun. Cela signifie qu’il devient difficile, même pour un médecin, de certifier de l’utilité du traitement. Ce principe vaut également pour les crèmes et autres soins pour la peau. Il existe des produits potentiellement dangereux, ceux dont on n’a pas la preuve de leurs effets, et ceux qui sont utiles, mais tellement chers qu’ils sont utilisés avec parcimonie pour rogner sur les coûts.

Le faible dosage

Dans les crèmes anti-rides miracle, un bon hydratant, ne sera utilisé qu’en petite quantité si bien que cela ne suffira pas à apporter l’effet hydratant recherché. L’urée par exemple. Plusieurs raisons à cela. Tout d’abord le coût qu’il faut contenir pour le grand public. Ou encore des problèmes de recettes et de texture, ce qui est potentiellement moins vendeur.

Des études ont démontré qu’une bonne hydratation suppose une concentration minimale de 3%, ou une certaine combinaison de substances. Une trop faible quantité d’urée n’apporte donc aucun effet hydratant.

Le manque de preuves

Pour certains principes actifs, il manque des preuves de leur efficacité. Manque d’études, études trop floues, rigueur des études ou trop partiales, car menées par les entreprises elles-mêmes. Parfois, l’efficacité est simplement transposée de la nature au pot sans vérifier que les bienfaits sont également transposables… C’est le cas pour :

La vitamine A et le retinol

L’efficacité de la vitamine A est démontrée en application quotidienne sur plusieurs mois. Mais, pour le rétinol (forme principale de la vitamine A qui est moins agressive), cette propriété n’est que supposée… Quand il est dilué, ses effets se dégradent et ne sont plus garantis quand il est mélangé à d’autres ingrédients au sein d’une formulation. De plus,  Il est inutile de l’utiliser sur une peau plus âgée, car il est n’est utile que sur les peaux jeunes.

L’acide hyaluronique

En laboratoire, il stimule la fabrication de collagène et les processus de réparation cellulaire ! Mais, dans une application de la vie quotidienne, cela n’a pas pu être prouvé. Ces effets sont supposés… Mais, il semble impossible que cette molécule appliquée en surface arrive à pénétrer les différentes couches du derme pour pouvoir faire effet. Néanmoins, l’acide hyaluronique apporte une bonne alternative au collagène et à l’élastine qui ne sont plus recommandés.

Les antioxydants

Un miracle est-il possible ?A nouveau, leur activité est démontrée en éprouvette ou chez l’animal. Ils permettent un effet anti-rougeur et protègent contre les dégâts dus aux ultra-violets et au soleil. Cependant, il n’existe aucune démonstration de leur effet protecteur ou réparateur chez l’homme ! En effet, les molécules qui permettent de retenir les radicaux libres à la surface de la peau ne peuvent atteindre leur cible en profondeur en traversant le derme.

Les AHA

L’efficacité dépend cependant de l’acide de fruit utilisé. Mais aussi de sa concentration et de son pH. Suivant le type de peau, ils peuvent même avoir l’effet inverse, contrairement à ce que nous disent les crèmes anti-rides miracle. En effet, certaines peaux fragiles ne les supportent pas quand les concentrations sont trop élevées ou le pH trop acide.

Les produits dangereux

Les crèmes anti-rides miracle sur le marché sont des produits qui renferment plein d’ingrédients différents. Et tous ne sont pas sans risque pour la santé… Certaines substances autorisées par la loi ne sont en effet pas tout à fait innocentes.

Si on peut dire que certaines de ces substances sont toxiques pour le corps dans leur forme pure, elles ne le sont pas nécessairement à faible dose ; ce qui est vrai pour certains aliments d’ailleurs qui ont des effets néfastes sur le corps en trop grande quantité. Néanmoins, elles conservent leur pouvoir allergisant et peuvent provoquer des rougeurs et des allergies. Certaines ont même un effet sur les systèmes reproducteur et hormonal humains. Pour vous en convaincre, il vous suffit de lire attentivement la liste de tous les ingrédients.