L’anti-rides Cien est une crème de nuit à appliquer régulièrement sur la peau dès l’apparition de nouvelles rides. En France, elle a fait son apparition via les chaînes de distribution discount. Alors, est-ce qu’une crème vendue en hard discount vaut vraiment la peine d’être achetée, voire tout simplement testée ? Il semblerait que oui. Ni une ni deux, de nombreuses femmes se sont laissées tentées par ce produit qu’on retrouve maintenant un peu partout en grande surface et sur Internet. La raison de cet engouement ? Son système qui permet la régénération des cellules basales de la peau grâce à son Q10 et à l’acide hyaluronique. Cela lui permet de rendre élasticité, éclat, jeunesse et hydratation aux peaux abîmées. Son vrai plus : elle pénètre rapidement et protège activement la peau des agressions extérieures. Comment juger de son efficacité ? Aperçu.

Ses ingrédients

Crème anti-rides Cien, ça vaut quoi ?Pour pouvoir juger de l’efficacité d’une crème, il faut d’abord jeter un œil sur ses ingrédients et les principes actifs que la crème met en avant. Dans ce cas-ci, il s’agit de l’acide hyaluronique, du Q10 et de la Vitamine E. Tous trois sont réputés pour les bienfaits sur la peau et contre les signes de l’âge. Ils sont d’ailleurs souvent utilisés en combinaison dans bien d’autres crèmes anti-rides.

Même si vous retrouvez de nombreux composés qui ne sont pas naturels, cette crème se rapproche plus du bio que sa consœur la crème de jour. En effet, hormis le phénoxyéthanol, le système de conservation est proche de ce qui se fait en bio, alors que la crème de jour est conservée avec deux parabens.

Parmi les ingrédients, vous avez notamment (et de façon non-exhaustive) :

  • De l’ether Dicaprylyl: agent hydratant dérivé d’huile végétale.
  • Du caprylique : une huile issue de l’huile de coco, très pénétrante et avec un effet moins gras.
  • De l’oleyl Erucate: cire émolliente à effet filmogène.
  • Du talc.
  • Du phénoxyethanol: un conservateur soumis à restriction.
  • De la dimethicone: un agent de texture.
  • De l’acide benzoïque: conservateur autorisé dans toutes les chartes bio.
  • Du lupinus Albus: un puissant antioxydant.
  • De la caféine: la caféine est un principe actif, utilisée pour ses propriétés d’activation du système circulatoire.
  • De l’extrait de Panicum Miliaceum : de la graine de millet.
  • Du benzyl Benzoate: un conservateur et un parfum. Mais, il est allergène.
  • De l’alcool Denaturé: de l’alcool dénaturé pour renforcer la conservation de la crème.
  • De l’acide tannique: un antioxydant d’origine naturelle.
  • Du sorbate de Potassium: un conservateur autorisé par certaines chartes bio.

Comment fonctionne la crème ?

Visage souriantLa crème fonctionne en plusieurs phases. Elle a une phase grasse qui est créée par certains produits qu’elle contient. Ce sont les huiles estérifiées… La crème se base donc sur des produits naturels et pas des produits à base de silicone pour reproduire cette sensation. Avec le beurre de karité et le beurre de cacao, la phase huileuse de la crème est complétée. Les huiles les plus présentes sont estérifiées (dicaprylyl ether, caprylic triglyceride), donc elles sont moins comédogènes et moins grasses. Cela signifie qu’elles auront moins tendance à créer des points noirs, des comédons et autres tâches sur la peau qui pourraient paraître disgracieux.

En utilisant ces huiles modifiées chimiquement, on obtient des textures plus fines et plus pénétrantes, qui permettent une meilleure action sur le derme. Contrairement à d’autres molécules, celles-ci peuvent pénétrer et ne restent pas en surface de la peau. Petit bémol, avec le traitement d’estérification, les huiles végétales ont perdu beaucoup de leurs propriétés antioxydantes.

La crème intègre peu d’agents filmogènes. D’une certaine manière, c’est un bon point. Car, à être trop concentré, cela freine la pénétration des actifs. Par contre, comme dit juste avant, elle est riche en huiles estérifiées très pénétrantes. On peut donc penser que les principes actifs sont plus efficaces et atteignent plus profondément les couches superficielles de l’épiderme afin de déployer leurs nombreux bienfaits. Surtout que par rapport à la crème de jour de la même marque, elle se rapproche plus d’un produit bio. Ainsi, le rapport qualité-prix est très avantageux.

Enfin, la crème contient de nombreux actifs d’extraits végétaux. Même s’ils sont peu dosés, leur quantité y pallie. Toutefois, aucune inquiétude à avoir, car le dosage d’actifs est conforme à la Cosmétique conventionnelle. C’est-à-dire qu’on retrouve 0,1 % de concentration voire moins, et, parfois, dans des crèmes beaucoup plus chères.

Mais tout n’est pas rose

Pour faire des économies, la marque Cien est obligée de faire quelques économies. Déjà, il y a une économie sur le dosage, même si la concentration est correcte. Ensuite, la marque ne fait pas dans les ors et pourpres… Un packaging basique, sans chichi. Une publicité et une communication qui ne reposent que sur le bouche à oreille et les publicités collectives dans les toutes-boîtes. Mais, ces choix lui permettent de mieux travailler la formule pour un résultat assez naturel (donc forcément plus cher) et moins siliconé !